Semoir hybride Claydon Hybrid T6c, plus léger et maniable, à largeur comparable

Paradmin

Semoir hybride Claydon Hybrid T6c, plus léger et maniable, à largeur comparable

Claydon T6c Hybrid, plus léger que le T6 classiqueClaydon T6c Hybrid, plus léger que le T6 classique (©Claydon) « Le nouveau T6c est 20 % plus léger et plus compact que le T6 classique, que nous avions conçu pour de très grandes exploitations et pour des entrepreneurs qui avaient besoin d’une trémie de 5 500 litres pour réduire les temps morts de remplissage et ainsi couvrir le maximum d’hectares/jour », explique Jeff Claydon, fondateur de l’entreprise.

« Le T6c combine le débit de chantier d’un semoir de 6 m avec la manœuvrabilité du modèle traîné de 4 m T4, qui a servi de base à notre nouveau semoir », ajoute Jeff. « Nous pensons qu’il sera très apprécié par les producteurs européens, lesquels visent davantage un compromis entre réduction des coûts d’implantation et facilité d’utilisation qu’une immense capacité de trémie et un rendement de chantier maximum à tout prix ».

Le Claydon T6c est donné pour un débit journalier de 45 ha (puissance requise : 300 chevaux). Avec une capacité de trémie de 3 500 litres, le T6c accuse 7 tonnes à vide sur la bascule, soit 2 tonnes de moins que son grand-frère, le T6 classique. Cette trémie est utilisable à 100 % pour les semences ou en proportion 60 % – 40 % pour incorporer de l’engrais au même passage que celui du semis.

En fonction des souhaits du client, le T6c peut être doté de plusieurs variantes de socs. L’acquéreur peut aussi choisir s’il veut localiser l’engrais (ou une seconde espèce semée) au niveau des dents fissuratrices ou des dents semeuses ; il peut également opter, à l’avant, pour des disques ouvreurs ou pour des pneumatiques de réappui. Comme option de recouvrement des lignes de semis, la double barre à l’arrière peut être équipée de roues plombeuses, de planches ou de herses-peignes.

Équipement « haut de gamme »

Repliable à 2,97 m hors tout au transport, le T6c offre un équipement de série très complet : gestion centralisée de la profondeur de semis, dosage à boîtier en inox, d’origine KV, console RDS Artemis pour la gestion du jalonnage et la modulation de dose de semis… L’animation hydraulique de la turbine, les têtes de distribution (revues par Claydon pour un transport des semences plus fluide), le dispositif de jalonnage et le couvercle de trémie font aussi partie de la dotation d’origine.

Au chapitre des options, on trouve un kit d’éclairage incluant des phares de travail et des caméras de surveillance depuis le poste de conduite, une modulation de dose automatisée sous GPS, des capteurs d’engorgement du transport des semences, des traceurs latéraux et de prélevée, et un système de freinage.

Ce nouveau modèle s’intègre à une gamme comportant déjà un modèle 6 m (le T6), qui démarre à 3 m et qui s’étend jusqu’à 8 mètres de largeur de travail.

© Tous droits de reproduction réservés – Contactez Terre-net

Go to Source
Author: Benoît Egon

Vous aussi profiter de l’injection de vapeur froide d’eau a l’admission d’air

Cliquez sur l’image

Combustor sas

À propos de l’auteur

admin administrator

    Vous devez être connecté(e) pour laisser un commentaire.

    Refonte Boutique jusqu'au 28/02/2020Aucune commande ne sera honoré ! Ignorer