Ropa Keiler II L, pas d’arrêt au champ

Paradmin

Ropa Keiler II L, pas d’arrêt au champ

Fini les interruptions de chantier de récolte pour vidanger dans la benne grâce à la nouvelle arracheuse de pommes de terre Keiler II L de Ropa. Cette dernière, présentée par le fabricant au cours d’une démonstration dans le nord de la France, vient compléter l’offre en arracheuses traînées de la marque et se caractérise par sa capacité à vidanger la trémie en non-stop. Avec ce système, les temps morts en bout de champ ou dans la parcelle sont supprimés. Selon le constructeur, l’exploitant agricole gagnerait environ 30 % de débit de chantier. Le bras nécessaire au déchargement se compose de trois parties, contrôlées indépendamment depuis la cabine du tracteur via un joystick. Cette configuration, dans laquelle le dernier élément présente une plus grande longueur, permet de diminuer la hauteur de vidange dans les bennes. Elle garantit une dépose des pommes de terre au plus proche du fond de la remorque. Le transfert des tubercules entre la trémie et le tapis de déchargement s’opère grâce à un rouleau à disques. Un capteur mesure la hauteur du contenu et régule la vitesse du tapis en fond de trémie, évitant ainsi l’éboulement des tubercules tout en conservant un temps de déchargement optimal. Le convoyeur d’évacuation bénéficie d’une caméra à son extrémité facilitant le remplissage de la benne par le chauffeur. Désormais, le client dispose donc de deux choix de trémies : la première de 7,5 t de capacité avec vidange à l’arrêt (Keiler II) et la seconde (Keiler II L) d’une contenance de 5,5 t avec déchargement en roulant.

01-HS26Innovation-RopaKeiler.JPG

Le bras de déchargement se compose de trois parties, contrôlées indépendamment à l’aide d’un joystick en cabine.

02-HS26Innovation-RopaKeiler.JPG

La trémie à vidange non-stop en roulant affiche une contenance de 5,5 t.

Une offre en équipements riche

Sur son arracheuse traînée, le constructeur allemand propose différents types de bâtis ramasseurs. Ceux-ci s’adaptent à la récolte des carottes ou des oignons. Le passage d’une culture à l’autre s’effectue simplement et sans outil, en une dizaine de minutes environ, selon Ropa. L’entraînement de l’arracheuse est entièrement hydraulique. La Keiler II L dispose de sa propre centrale hydraulique, placée sous la trémie et alimentée par la prise de force du tracteur, au régime de 650 tr/min. Cette cinématique permet à chaque élément de l’arracheuse de bénéficier de son propre moteur hydraulique, ce qui autorise un réglage indépendant des différents tapis. Cette transmission diminue ainsi les temps d’entretien de la machine, de même que les coûts, en limitant le nombre de pièces d’usure par la suppression des différentes courroies et chaînes. La Keiler II L se règle depuis la cabine du tracteur via un terminal à écran tactile de 8”. Ce dernier dispose d’une mémoire interne capable d’enregistrer jusqu’à six programmes de réglage pour les différentes conditions d’arrachage. Un second écran, placé à côté du terminal, retransmet les multiples retours vidéo des caméras. L’arracheuse peut également se piloter depuis la table de visite, cette dernière recevant un panneau de contrôle à commandes mécaniques avec écran de visualisation des réglages. La Ropa Keiler II L repose sur un essieu télescopique respectant un gabarit de 3 m lors des déplacements routiers. Au champ, celui-ci passe à 3,5 m de largeur afin d’améliorer la stabilité de la machine, bras déplié. L’arracheuse s’équipe de pneumatiques de 650 mm de large du côté du tapis de déchargement, contre 850 mm sur le côté opposé. Afin de faciliter les manœuvres en bout de champ, elle dispose, de série, d’un essieu directeur. En option, elle peut recevoir un essieu moteur, lequel se désactive automatiquement au-delà de 14 km/h.

03-HS26Innovation-RopaKeiler.jpg

Cette version « L » de la Keiler II de Ropa se règle entièrement depuis la cabine du tracteur via un terminal à écran tactile de 8”.

04-HS26Innovation-RopaKeiler.JPG

L’arracheuse traînée bénéficie d’un essieu télescopique à voie variable affichant une largeur de 3 m sur la route et de 3,5 m au champ.

Go to Source
Author: Thibaud Dardaine

Vous aussi profiter de l’injection de vapeur froide d’eau a l’admission d’air

Cliquez sur l’image

Combustor sas

À propos de l’auteur

admin administrator

    Vous devez être connecté(e) pour laisser un commentaire.

    Refonte Boutique jusqu'au 28/02/2020Aucune commande ne sera honoré ! Ignorer