Réunion Borne / transporteurs sur l’impact financier des Gilets Jaunes

Paradmin

Réunion Borne / transporteurs sur l’impact financier des Gilets Jaunes

Pas de trêve des confiseurs pour le gouvernement et plus particulièrement pour la Ministre des Transports, Elisabeth Borne.  Il est vrai que les tensions observées actuellement suite aux mouvements des gilets jaunes doivent être prises en compte et gérées au plus haut niveau, sous peine de voir la France sombrer dans un désordre néfaste pour son économie dès le début de la nouvelle année qui s’annonce.

Tentant de reprendre les rênes sur un sujet qu’il semble maitriser – dans tous les sens du terme – histoire peut-être également de se faire des alliés en limitant la casse, le ministère des Transports a indiqué mercredi que le gouvernement allait recevoir les transporteurs routiers début janvier pour une réunion consacrée aux difficultés rencontrées par les entreprises du secteur, particulièrement impactées par le mouvement des Gilets Jaunes.

« L’idée est de travailler avec eux sur l’identification des difficultés économiques et opérationnelles rencontrées et les mesures qui peuvent être prises en soutien, à l’instar de ce qui est fait avec d’autres secteurs économiques » comme les commerçants, a précisé un porte-parole à l’AFP. Une manière aussi de diviser pour mieux régner ? Ou tout simplement la prise de conscience du gouvernement de l’ampleur de l’impact financier de la fronde sur l’économie du pays ?

La Fédération nationale des Transports routiers (FNTR)  estime d’ores et déjà à quelque 2 milliards d’euros la perte d’exploitation pour l’ensemble du secteur.

« Cette réunion permettra également d’aborder la participation de ce secteur professionnel au grand débat national organisé en janvier et février à la suite du mouvement » des Gilets Jaunes précise également le ministère.

La ministre des Transports Elisabeth Borne et la secrétaire d’Etat à l’Economie Agnès Pannier-Runacher représenteront le gouvernement.

« Certaines entreprises, dont des entreprises de transport, sont sur le point de déposer le bilan », a alerté vendredi dans ses voeux de Noël la déléguée générale de la FNTR, Florence Berthelot.

Ajoutant que si le sujet ne faisait désormais plus la une des médias, le secteur aspirait « à retrouver l’ordre public et une vraie liberté de circuler ».

Jeudi dernier, l’Organisation des transporteurs routiers européens (Otre) avait quant à elle interpellé Elisabeth Borne , demandant notamment le « versement d’un acompte sur le remboursement (de la) TICPE aux entreprises au titre de l’année 2019 » et la « négociation d’un accord de transition énergétique dans le transport routier ».

Elisabeth Studer avec AFP

Go to Source
Author: Elisabeth Studer

Vous aussi profiter de l’injection de vapeur froide d’eau a l’admission d’air

Cliquez sur l’image

Combustor sas

À propos de l’auteur

admin administrator

    Refonte Boutique jusqu'au 28/02/2020Aucune commande ne sera honoré ! Ignorer