Porsche 911 GT3 RS – ESSAI VIDEO : sortie de piste

Paradmin

Porsche 911 GT3 RS – ESSAI VIDEO : sortie de piste

L’une des plus radicales versions de la sportive de Zuffenhausen se destine essentiellement à la piste. Enfin, en théorie…

Cinq caractères : G-T-3 R-S. Tel est le nom évocateur de l’une des 911 les plus radicales que Porsche ait jamais conçu. Sa puissance, ses performances, son poids plume, ses ailerons à clouer un Boeing au sol… tout ici laisse à penser que cette bête de course se réserve quasi exclusivement à la piste et qu’elle n’a rien à faire sur la route. Erreur !

Il n’y a justement rien de mieux que la voie publique pour prendre la pleine mesure de l’aboutissement suprême de ce chef-d’œuvre automobile. D’accord, son flat-six atmosphérique et magique de 520 ch hurle jusqu’à 9 000 tr/min. Mais n’utiliser que les 500 derniers tr/min du compte-tours d’une GT3 RS, ce serait un peu comme aller au concert de Beyonce (ou Rihanna selon Arthur Matal…) pour une seule chanson. Ce serait rater une bonne partie du spectacle.

Petite astuce pour profiter de chacune des notes de cette musique de dingue : se caler à environ 2 000 tr/min sur un rapport intermédiaire de votre choix et enfoncer la pédale des gaz au 3/4 environ. Mieux vaut privilégier la seconde ou la troisième, pour éviter de finir en prison au terme de l’accélération. Reste alors simplement à se délecter de la symphonie métallique, note à note…jusqu’au bouquet final orchestré par le rupteur. Pas besoin d’aller sur circuit pour vivre ça.

Le son n’est pas la seule source de ces émotions. Il y a aussi les vibrations du moteur, notamment au moment de franchir les 3 000 tr/min. Elles se propagent depuis l’arrière de la voiture, à travers le plancher, jusqu’au talon droit pour vous remonter tout droit le long de l’épine dorsale et vous dresser tous les poils… C’est vraiment électrisant.

Une piste impeccable, lisse comme un billard, ne suffirait pas non plus à percevoir le travail d’orfèvre consenti par le châssis. Le ressenti de la direction, toujours consistante comme il faut, comme celui apporté par la suspension ne prennent jamais autant d’ampleur que sur les bosses d’une bonne vieille départementale.

La GT3 RS est l’équivalent d’une télé HD.Mieux, 4K. Les informations affluent en permanence, de toutes parts, et retranscrivent le grain du bitume avec une telle résolution qu’au volant, on se sent perpétuellement comme à la maison. Unique.

N’utiliser une GT3 RS uniquement sur circuit, son milieu soi-disant naturel, ce serait aussi se passer du plaisir de la contempler au détour d’une rue ou au bord d’une route, de réaliser à quel point ce monstre, à la fois musculeux et ciselé, est hors du commun. En particulier dans cette livrée Vert Lézard.

Mais si c’est pour sillonner la route, pourquoi pas, à ce moment là, opter pour une autre 911, équipée du même moteur, mais comble du plaisir, que l’on peut choisir avec une boîte mécanique ? Parce qu’il n’y a rien de plus frustrant que de conduire une super sportive, équipée d’une telle transmission, en ville ou dans le trafic ? C’est faux.

En tout cas, pas en GT3 “tout court”. Celle-ci serait alors la meilleure des deux Porsche. Euh… Pas si sûr. Sans être en mesure de préciser réellement son origine, la RS fait preuve d’un grain de folie, d’une dose d’hystérie supplémentaire qui la rend incomparable.

Quoi qu’il en soit, ces deux 911 d’exception ne doivent pas rester enfermées derrière les rails et les grillages d’un circuit. Leurs échappées hors piste feront en prime le bonheur du plus grand nombre qui, à défaut de les conduire, comme les privilégiés que nous sommes, aura une chance supplémentaire de les croiser sur leur route.

Notre verdict

La Porsche 911 GT3 RS n’est pas la reine des circuits. Elle celle du bitume, d’où qu’il soit. Un point, c’est tout.

On aime

  • Le caractère moteur
  • La sonorité à pleurer
  • Sa conduite instinctive

On aime moins

  • Ne pas en avoir une au garage

Fiche technique Porsche 911 GT3 RS

ACHETER

  • Version essayée : 198 335 €

CONDUIRE

  • Moteur : porte-à-faux arrière, longitudinal, 6-cylindres à plat, injection indirecte, distribution variable par chaîne, 24 soupapes, 3 996 cm3
  • Transmission : propulsion, robotisée 7 rapports
  • Puissance (ch à tr/min) : 520 à 8 250
  • Couple (Nm à tr/min) : 470 à 6 000
  • Poids (kg) : 1 505
  • Long.xlarg.xhaut. (m) : 4,56×1,88×1,30
  • Empattement (m) : 2,45
  • Réservoir (l) : 64
  • Vitesse maxi (km/h) : 312
  • 0 à 100 km/h : 3”7
  • Pneus de série AV-AR : 265/35 ZR20 – 325/30 ZR21
  • Pneus de l’essai : Michelin Pilot Sport Cup 2

OPTIONS CONSEILLÉES

  • Peinture Vert Lézard : 3 600 €
  • Levage de l’essieu avant : 3 000 €
  • Réservoir 90 litres : 120 €

PRINCIPALES CONCURRENTES

  • Mercedes AMG-GT R, à partir de 176 400 €
  • Lamborghini Huracán Performante, à partir de 195 040 €
  • McLaren 600 LT, à partir de 232 000 €

Si vous cherchez d’autres sportives d’exception sur auto-moto.com :

Lamborghini Huracán Performante vs Porsche 911 GT3 – VIDEO : The Voice Cars

Porsche 911 R vs BMW M4 GTS [COMPARATIF VIDEO] : symphonies en six majeur

Mercedes-AMG GT R [ESSAI VIDEO] : la gomme, le goût (avis, prix, technique)

Go to Source
Author: Romain Vannier

Vous aussi profiter de l’injection de vapeur froide d’eau a l’admission d’air

Cliquez sur l’image

Combustor sas

À propos de l’auteur

admin administrator

    Refonte Boutique jusqu'au 28/02/2020Aucune commande ne sera honoré ! Ignorer