Péages : des réductions pour les plus gros rouleurs ?

Paradmin

Péages : des réductions pour les plus gros rouleurs ?

Dès le 1er février, les conducteurs réalisant 10 aller-retours par mois sur les autoroutes pourront bénéficier d’une petite remise sur le prix du péage. Une bonne nouvelle qui contraste toutefois avec la hausse des tarifs prévue en même temps.

Vous empruntez tous les jours l’autoroute dans le cadre de votre travail ? Alors cette nouvelle devrait probablement vous intéresser. Et pour cause, vous pourriez bénéficier dès le 1er février d’une petite remise sur vos passages, si vous effectuez au moins dix aller-retours par mois. Ce petit coup de pouce, à hauteur de 30 % du prix habituellement payé est le résultat d’un accord entre les sociétés d’autoroutes et le gouvernement, qui leur demandait un geste à la suite des manifestations des gilets jaunes.

Si tous les détails de cette offre ne sont pas encore connus, puisque chaque entreprise devrait fixes ses propres conditions, une chose est sûre : cette réduction ne sera valable que pour des trajets identiques entre deux points précis. Cela devrait donc limiter le nombre de bénéficiaires, puisqu’il devrait surtout s’agir d’automobilistes obligés de passer par un péage pour se rendre au travail ou chez un client régulier. Malheureusement, vos vacances au ski en février et vos week-ends occasionnels chez mamie ne devraient donc pas entrer en compte… De plus, cette offre devrait être uniquement réservée aux voitures particulières, ainsi qu’aux deux roues, de quoi limiter encore plus l’attribution de cette réduction, qui aurait pu alléger la facture des entreprises.

Pas de gel du prix des péages en 2019

Si ce geste est donc plus symbolique qu’autre chose, pas sûr qu’il parvienne à faire oublier la hausse des tarifs, qui entrera donc bel et bien en vigueur au 1er février prochain. Une augmentation par ailleurs plus importante que les autres années, puisqu’en plus d’être indexés sur l’inflation, ils devront également compenser le gel des prix demandé par le gouvernement en 2015. Il faudra donc prévoir une hausse de près de 1,8 %, contre 1 % en 2016 et 2017. De quoi réduire significativement l’impact de la petite ristourne, qui pourrait profiter à environ 1 million d’automobilistes selon la ministre des Transports, Élisabeth Borne.

De plus, cette augmentation devrait également servir à financer de grands travaux de réhabilitation et d’aménagement. Lancé à la fin du mandat de François Hollande, ce vaste plan devrait coûter la bagatelle de 700 millions d’euros, un chiffre largement abaissé par rapport au milliard originellement prévu. Ce budget, payé en grande partie par les contribuables donc devrait notamment financer des opérations visant à limiter l’impact environnemental du trafic autoroutier. Cela devrait notamment se traduire par la création d’ouvrages de franchissement pour les animaux ainsi que d’un centre de traitement de l’eau. Plus de 500 places de parking destinées au covoiturage devraient également être créées.

Retrouvez nos derniers articles sur le prix des péages :

Péages : hausses des prix à prévoir en 2019

Prix des autoroutes – Classement 2018 : les péages les moins chers… et les plus coûteux

Péages : bientôt une taxe en fonction des embouteillages ?

Go to Source
Author: Marie Lizak

Vous aussi profiter de l’injection de vapeur froide d’eau a l’admission d’air

Cliquez sur l’image

Combustor sas

À propos de l’auteur

admin administrator

    Refonte Boutique jusqu'au 28/02/2020Aucune commande ne sera honoré ! Ignorer