Paroles de lecteurs Exaspérés par les retards de versement des aides Pac 2018

Paradmin

Paroles de lecteurs Exaspérés par les retards de versement des aides Pac 2018

paroles de lecteurs retard de versements des aides pac« On ne peut pas parler de “normalité” quand les aides Pac de l’année en cours sont payées sur les suivantes !! », s’écrit Agridemain. (©HJusep, Fotolia//Création Terre-net Média) 

Drd :  « Le 16 décembre à minuit, je n’avais pas touché 1 € pour 2018. La raison invoquée : un souci informatique lié à un contrôle sans non-conformité… » 

Maxens : « Les aides Pac ne m’ont toujours pas été payées en totalité, comme beaucoup d’agriculteurs qui ont attendu parfois pendant plusieurs mois les MAEC de 2016 ou 2017. Une honte ! Après avoir demandé à l’administration, celle-ci répond qu’elle vérifie l’age des prairies (et jachères), ce qu’elle n’a pas fait depuis trois ans et de ce fait, elle se retrouve sous la menace d’une sanction de Bruxelles. D’où le retard de paiement des aides Pac. Elle est belle la France qui tremble devant Bruxelles ! Les fonctionnaires de l’agriculture mériteraient d’attendre leur paye aussi longtemps que nous. Si 10 ou 20 % de leur salaire était versé avec un mois de retard, le ministère afficherait-il toujours autant d’autosatisfaction. Lamentable… »

Un problème de changement de codes ?

BG : « À mi-décembre, je n’avais pas tout touché, comme bien d’autres exploitants. Il me manquait une partie des paiements verts. L’agence de paiement a changé des codes au dernier moment et les employés des DDT devaient reprendre les dossiers les après les autres pour remettre ces nouveaux codes. Un double travail pour eux… Mais pourquoi diable faire ce type de modification juste avant le versement des primes Pac ?  » 

Maxens  : « Rassuré de pas être le seul à ne pas avoir tout reçu. Moi aussi, j’aurais du changer de code avant de payer la MSA ! »

What  : « Je comprends pas bien votre histoire de code. Du moment que votre dossier est déposé dans les temps et conforme, le changement de code n’a aucune conséquence sur le paiement des aides. Le code ne sert que pour l’accès au dossier. »

Les caisses de l’État sont vides plutôt !

Agridemain : « Pour une fois, je suis d’accord avec la FNSEA et JA (qui dénoncent des retards persistants pour « certains agriculteurs laissés de côté », NDLR), on ne peut pas parler de “normalité” quand les aides Pac de l’année en cours sont payées sur les suivantes !! Record battu encore en 2018 !!! Jusqu’en 2014, tout était payé au plus tard fin décembre : DPU, MAE, ICHN, etc. Aujourd’hui, on nous prend pour des c… Les caisses de l’État sont vides et on nous fait croire que c’est un problème de logiciel informatique et que l’Union européenne souhaite plus de contrôles des surfaces agricoles ! Le gouvernement oublie aussi de dire que l’UE veut que les aides aux agriculteurs soient payées dans l’année en cours !! Le ministère se félicite du respect du calendrier ?! Il n’a pas encore payé les MAEC 2017, les aides bio 2017… Quelle bande de guignols !!! Le pire : il n’y a plus d’argent dans les caisses mais les régions ont fait des appels à candidatures pour de nouveaux contrats MAEC en 2018 ! Où va-t-on ? Agriculteurs, crevez en silence, l’État s’occupe de vous ! »

Jonathan  : « Bientôt, le ministère de l’agriculture va nous faire une avance pour les aides Pac 2019, sans que nous ayons perçu la totalité des soutiens pour 2018. Pourquoi ne pas mensualiser la Pac ? Ah non, c’est vrai, il faut encore faire gagner de l’argent aux banques… »

Revoir complètement le système des aides Pac

Debout  : « L’évolution de la Pac est consternante. C’est donc plutôt une dégradation hallucinante qu’une évolution, qui montre bien le côté pervers des subventions… Nous sommes arrivés à un point de non retour. L’État devrait avoir honte ! Son discours est en complète inadéquation avec les réalités du terrain. Pour contrôler les agriculteurs, pas de souci, il est au top niveau. Nous avons toujours une épée de Damoclès au dessus de la tête. Souvenez-vous, au début, tous les exploitants touchaient les aides Pac fin août.. Aujourd’hui, c’est l’anarchie. L’enveloppe destinée aux paysans a été grignotée par l’administration afin d’embaucher des ingénieurs pour qu’ils réfléchissent à la manière d’affaiblir la Pac. Du coup, vous ne savez pas quand vous aurez les sous. Incroyable ! Il est urgent de remplacer ces subventions qui n’ont plus de sens par des prix rémunérateurs pour tous les produits agricoles, d’où une vraie reconnaissance du travail des agriculteurs ! Des aides et des contrôles peuvent se justifier, mais pas de cette façon là. Ce n’est plus crédible ! C’est le moment de rebattre les cartes et de le faire vite pour que les soutiens à l’agriculture retrouvent toute leur efficacité ! »

© Tous droits de reproduction réservés – Contactez Terre-net

Go to Source
Author: Céline Clément

Vous aussi profiter de l’injection de vapeur froide d’eau a l’admission d’air

Cliquez sur l’image

Combustor sas

À propos de l’auteur

admin administrator

    Vous devez être connecté(e) pour laisser un commentaire.

    Refonte Boutique jusqu'au 28/02/2020Aucune commande ne sera honoré ! Ignorer