McLaren : la 600LT prend enfin l’air

Paradmin

McLaren : la 600LT prend enfin l’air

Quelques mois après sa sortie, la McLaren 600LT s’offre une nouvelle déclinaison Spider aux lignes et aux chiffres plus que séduisants. Déjà disponible à la commande, elle est facturée autour des 230.000 €.

Entre les salons de Detroit et Genève, sans compter le CES de Las Vegas, 2019 est une année qui commence plutôt bien en termes de nouveautés automobiles. Pourtant, c’est en-dehors de ces rendez-vous que McLaren a décidé de dévoiler sa dernière nouveauté en date, annoncée il y a quelques jours par un teaser qui ne laissait pas vraiment de mystère. Et pour cause, si cette image ne dévoilait pas encore les lignes de cette nouveauté, il ne laissait aucun doute sur son identité, marquée noir sur blanc sur la plaque.

C’est donc aujourd’hui que se dévoile officiellement la toute nouvelle McLaren 600LT Spider, qui n’est ni plus ni moins que la version cabriolet de la sportive, dévoilée en octobre dernier. Pas de surprise, le design reste évidemment le même, à la différence que le toit est ici remplacé par une capote en dur. Les passagers peuvent donc profiter d’une balade en plein air en un clin d’œil, cette dernière s’escamotant électroniquement jusqu’à une vitesse de 40 km/h, même si le temps nécessaire à la manœuvre n’a pas été indiqué. Dépasse-t-il la dizaine de secondes de nombreux constructeurs ? Probablement, mais laissons à McLaren le bénéfice du doute. Quoi qu’il en soit, rien de nouveau sous le soleil, le style demeure toujours aussi désirable, grâce à ses lignes taillées à la serpe et aux deux sorties d’échappement installées en hauteur.

Des performances (presque) inchangées

Pas de suspens non plus sous le capot, puisque le V8 3,8 litres biturbo de 600 chevaux et 620 Nm de couple est évidemment reconduit, toujours associé à une boîte à double embrayage à sept rapports. Evidemment, et malgré un gain de poids contenu de seulement 50 petits kilos, les performances affichent une très légère baisse. Et par légère, on entent un 0 à 100 km/h identique, abattu en 2,9 secondes comme le coupé, ainsi qu’un 0 à 200 km/h ne nécessitant que deux dixièmes supplémentaires (8,4 secondes), pour une vitesse maximale en baisse de 4 km/h, culminant à 324 km/h. Pas de quoi s’indigner donc, puisque seul un pilote émérite devrait être en mesure de voir la différence…

De toutes façons, les chances pour en apercevoir sur les routes seront probablement rares, sans doute autant que de pouvoir en prendre le volant, donc pas de panique. Et pour cause, la production de la supercar britannique devrait être aussi confidentielle que le coupé, c’est-à-dire probablement limitée à un an seulement. De plus, le prix s’annonce salé, puisqu’il se chiffre à environ 230.000 € outre-Manche.

Découvrez nos derniers articles sur McLaren :

McLaren 720S Spider : moins chère et plus performante que la Ferrari 488 Pista Spider ?

McLaren Speedtail : digne héritière de la F1 ?

Porsche 911 GT2 RS vs McLaren 720S – VIDEO : armes de propulsion massive

Go to Source
Author: Marie Lizak

Vous aussi profiter de l’injection de vapeur froide d’eau a l’admission d’air

Cliquez sur l’image

Combustor sas

À propos de l’auteur

admin administrator

    Refonte Boutique jusqu'au 28/02/2020Aucune commande ne sera honoré ! Ignorer