Île-de-France : pourquoi vous allez payer plus cher le parking en 2019

Paradmin

Île-de-France : pourquoi vous allez payer plus cher le parking en 2019

Le gouvernement vient de voter une nouvelle taxe sur les parkings en Île-de-France, à hauteur de 7 € par mètre carré et par an. Une nouvelle dépense qui devrait impacter le prix du stationnement pour les particuliers.

Alors que l’année se termine dans quelques jours, on pensait que le gouvernement serait, comme de nombreux français, en vacances. Ce n’est visiblement pas le cas, puisque les députés viennent de voter ce qui pourrait être la dernière mesure de 2018, dans le cadre de la loi de finances de 2019. Une mesure qui, comme on s’en doute, ne devrait pas contribuer à apaiser les tensions de ces derniers mois, puisqu’il s’agit tout bonnement d’une nouvelle taxe, concernant cette fois-ci les parkings.

Et oui, alors que la hausse des taxes sur le carburant est gelée pour les douze prochains mois, le gouvernement a donc trouvé une autre idée pour compenser le manque à gagner. Concrètement, il s’agit de faire payer à l’ensemble des gestionnaires de parkings d’Île-de-France une taxe de 7 € par mètre-carré et par an, qui augmentera progressivement jusqu’en 2022. Le but ? Financer le projet titanesque du Grand Paris Express, dont le coût est estimé à plus de 35 milliards d’euros. Cette mesure, proposée par le député LR Gilles Carrez ne devrait pas encourager la création de parkings-relais, déjà trop peu nombreux, alors que la population francilienne est poussée à privilégier les transports en commun.

Des prix en hausse pour les usagers

Qui dit hausse des taxes pour les exploitants dit forcément augmentation des prix pour les automobilistes, qui subiront de plein fouet cette énième mesure fiscale. Selon le CNPA (Conseil National des Professions de l’Automobile), les tarifs de stationnement devraient grimperde 5 à 30 % selon les zones dès l’année prochaine. Actuellement, il faut compter entre 1,2 et 3,6 € par heure de stationnement en moyenne, ce qui devrait se traduire par un surcoût annuel d’environ 150 € pour des usagers réguliers.

Cette mesure a donc de quoi inquiéter les nombreux automobilistes vivant en banlieue et travaillant à Paris, les mettant devant un dilemme difficile à résoudre. Faut-il en effet continuer à prendre sa voiture, au risque de subir les restrictions et les embouteillages ou faut-il accepter de payer le parking et les transports en commun, dont l’offre est encore insuffisante ? De leur côté, les exploitants ont également du souci à se faire, cette taxe constituant un important poste de dépense supplémentaire. C’est notamment le cas pour les structures telles que les hôpitaux ou les mairies, qui subissent déjà une chute drastique des budgets au fil des ans.

Découvrez nos articles sur les mesures du gouvernement :

Écologie, taxes, primes … ce qui va changer pour les automobilistes en 2019

Péages : hausses des prix à prévoir en 2019

Carburant : la hausse des taxes annulée… vraiment ?

Go to Source
Author: Marie Lizak

Vous aussi profiter de l’injection de vapeur froide d’eau a l’admission d’air

Cliquez sur l’image

Combustor sas

À propos de l’auteur

admin administrator

    Refonte Boutique jusqu'au 28/02/2020Aucune commande ne sera honoré ! Ignorer