Euronext Les céréales européennes atones faute d’informations

Paradmin

Euronext Les céréales européennes atones faute d’informations

« Les marchés demeurent très hésitants, notamment en l’absence de données en provenance du ministère américain de l’agriculture (USDA), ne permettant notamment pas de mesurer l’activité export des États-Unis depuis plus d’un mois maintenant », en raison du shutdown (fermeture partielle des administrations américaines), indique le cabinet Agritel dans une note. L’évolution du marché pourrait cependant venir de la situation sur le bassin de la mer Noire, « avec des exports très en avance par rapport à l’an passé et au rythme anticipé pour les prochains mois, conduisant à une forte hausse des prix intérieurs », souligne Agritel. « Cela met les autorités russes et ukrainiennes en vigilance pour essayer d’enrayer l’inflation sur les denrées alimentaires. Pour le moment, aucune taxe à l’export n’est programmée, mais des mesures d’accompagnement sont prises, notamment à travers des subventions sur les flux de marchandises pour la Russie », ajoute la note.

Peu avant 13h00 (12h00 GMT) sur Euronext, la tonne de blé regagnait 75 centimes d’euro sur l’échéance de mars à 206,50 euros, comme sur celle de mai à 207,50 euros, pour plus de 7 930 lots échangés. Vers la même heure, la tonne de maïs était à l’équilibre sur l’échéance de mars à 182,25 euros, et gagnait 0,25 centimes d’euros sur celle de juin à 185 euros, pour plus de 550 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr

© Tous droits de reproduction réservés – Contactez Terre-net

Go to Source
Author:

Vous aussi profiter de l’injection de vapeur froide d’eau a l’admission d’air

Cliquez sur l’image

Combustor sas

À propos de l’auteur

admin administrator

    Vous devez être connecté(e) pour laisser un commentaire.

    Refonte Boutique jusqu'au 28/02/2020Aucune commande ne sera honoré ! Ignorer