Euro NCAP 2018 : les voitures les plus sûres (75 modèles)

Paradmin

Euro NCAP 2018 : les voitures les plus sûres (75 modèles)

Découvrez le dernier classement en date des modèles soumis aux crash-tests de l’Euro NCAP, du plus sûr au moins sûr.

[Mis à jour le 06/12/2018 à 15h25] EURO NCAP 2018 – Pour prendre connaissance du niveau de sécurité d’un véhicule, il faut se référer à ses résultats aux crash-tests de l’Euro NCAP. Ce terme bien connu est la contraction du patronyme anglais « European New Car Assessment Program » qui peut être traduit par « nouveau programme d’évaluation européenne des automobiles ». Basé à Bruxelles, l’Euro NCAP est un organisme international indépendant dont les crash-tests sont réalisés par ses différents partenaires dans chaque pays concerné : ADAC en Allemagne, Thatcham en Grande-Bretagne, UTAC en France

En 2018, l’organisme Euro NCAP célèbre son 21e anniversaire. Depuis sa création en 1997, il se charge de soumettre les nouveautés automobiles à une batterie de « crash-tests » pour évaluer leurs prestations en matière de sécurité. La note globale qui en résulte varie entre zéro et cinq étoiles, permettant aux consommateurs de percevoir aisément le niveau de sécurité d’un modèle par rapport à ses concurrents. Néanmoins, le nombre d’étoiles n’est pas forcément comparable d’une année sur l’autre. Pour correspondre à l’évolution des technologies dédiées à la sécurité, le barème est régulièrement durci, ce qui a pour effet de faire baisser le nombre d’étoiles d’un véhicule qui n’a pas été renouvelé.

Chaque modèle testé est évalué dans quatre domaines : la protection des adultes, la protection des enfants, la protection des piétons et les aides à la sécurité. Chaque domaine est associé à une note donnée en pourcentage, de 0 à 100%. Lors d’un crash-test, il y a quatre configurations d’accident : le test du choc frontal, le choc latéral, le choc contre un poteau et enfin le choc avec un piéton.

En 2017, le statut de modèle le plus sûr a été attribué au Volvo XC60 : 98% en protection des adultes, 87% en protection des enfants, 76% en protection des piétons et 95% en aides à la conduite. Il est suivi par la Volkswagen Arteon, le tandem Volvo S90 / V90 et le Volkswagen T-Roc. Aux portes du Top 4, Subaru place deux de ses modèles, le XV et l’Impreza. Pour trouver trace du premier véhicule français, il faut descendre à la 14e place où se trouve le DS7 Crossback qui récolte respectivement 91%, 87%, 73% et 76% dans les quatre domaines précités. La Fiat Punto fait office de mauvais élève en ne décrochant pas la moindre étoile.

Une quinzaine de nouveaux modèles ont rejoint la liste en 2018. Le Suzuki Jimny fait figure de dernier de la promotion avec une note de trois étoiles, notamment en raison d’un 73% en protection des adultes alors que la plupart des modèles sont généralement au-dessus de 90%. Avec quatre étoiles, on trouve le trio Peugeot Rifter / Citroën Berlingo / Opel Combo, et le Ford Tourneo. Tous les autres véhicules évalués cette année ont obtenu la note maximale de cinq étoiles : Mercedes Classe A, Lexus ES, Volvo XC40 (élu voiture de l’année), Audi A6, Mazda 6, Hyundai Nexo, Volkswagen Touareg, Nissan Leaf et Ford Focus. EURO NCAP précise que « les évaluations de 2018 sont sensiblement modifiées par rapport à celles des années précédentes et les classements par étoiles ne doivent pas être directement comparés à ceux des années antérieures. »

Par ailleurs, les « Euro NCAP’s Best in Class Cars » récompensent les meilleurs véhicules à travers six catégories différentes. En 2017, la Volkswagen Arteon a dominé la catégorie de « Prestige », le Volvo XC60 celle de « Grand SUV », le Volkswagen T-Roc celle de « Petit SUV », la Volkswagen Polo celle de « Citadine », l’Opel Crossland X celle de « Petit monospace », les Subaru XV et Impreza celle de « Petite familiale ».

Retrouvez dans le diaporama en haut de page le classement des modèles soumis aux crash-tests de l’Euro NCAP, hiérarchisés par nombre d’étoiles du plus au moins récent.

Ce que change le cycle WLTP en Europe – Si elle n’est pas directement liée à EuroNCAP, une autre procédure supervisée par l’Europe a évolué récemment. Il s’agit du système d’homologation des véhicules. Le cycle d’homologation « mondial » WLTP a remplacé l’ancienne méthode « européenne » appelée NEDC. Elle entend rapprocher les valeurs de consommation, d’autonomie et d’émissions affichés par les constructeurs des niveaux réels. Selon une étude JATO, la différence de consommation serait de 10 % entre les anciennes et les nouvelles mesures.

A lire sur auto-moto.com :

Peugeot 3008 2 : 5 étoiles aux crash-tests de l’Euro NCAP

Renault Scénic 4 : 5 étoiles aux crash-tests de l’Euro NCAP malgré une faiblesse au cou

Comment ça marche – Sécurité routière : Euro NCAP évite le crash

Go to Source
Author: Richard Burgan

Vous aussi profiter de l’injection de vapeur froide d’eau a l’admission d’air

Cliquez sur l’image

Combustor sas

À propos de l’auteur

admin administrator

    Refonte Boutique jusqu'au 28/02/2020Aucune commande ne sera honoré ! Ignorer