Citroën : la e-Méhari fait (déjà) ses adieux

Paradmin

Citroën : la e-Méhari fait (déjà) ses adieux

Lancée en 2016, la Citroën e-Méhari quitte déjà la scène, laissant le champ libre au C5 Aircross sur les chaînes de production. Peu convaincante pour le public, elle n’aura pas réussi à séduire la clientèle, notamment en raison de son prix et de son positionnement.

Aussitôt arrivée, (presque) aussitôt partie. Voilà comment se termine l’histoire de la Citroën e-Méhari, qui fait déjà ses adieux après à peine plus de deux ans de commercialisation. Si les raisons officielles évoquent un besoin de laisser de la place au nouveau C5 Aircross, le discours ne trompe personne. Et pour cause, l’arrêt de la production de la voiture de plage électrique semblait être en réalité la suite logique des évènements, et ce depuis son lancement.

Malgré des opérations marketing pleines de bonne volonté avec des séries spéciales signées Jean-Charles de Castelbajac et Courrèges, rien n’aura pu sauver celle qui n’a donc jamais vraiment séduit la clientèle, et ce pour plusieurs raisons. Trop chère, mal équipée, manquant cruellement de polyvalence et affichant un style, il est vrai, peu flatteur, le cabriolet n’aura jamais pu faire la fierté de Citroën.Et pour cause, seulement 228 exemplaires auront été vendus en 2018, un résultat loin d’être glorieux pour la marque, pourtant en belle progression avec des modèles prometteurs tels que les C3 et C5 Aircross.

Des batteries trop contraignantes…

Hormis un prix trop élevé affiché à partir de 25.500 €, malgré le bonus écologique de 6.000 €, c’est un autre défaut qui aura causé du tort à cette Citroën e-Méhari, basée sur la Bluecar de Bolloré. Vous voyez le problème ? Outre sa motorisation d’Autolib pas franchement flatteuse, les batteries LMP logées sous son plancher présentait le gros inconvénient de nécessiter un branchement continu pour ne pas perdre en autonomie. Concrètement, ces batteries doivent rester constamment à une température comprise entre 60 et 80°, ce qui conduit à un déchargement progressif en cas de longue période d’arrêt, afin de préserver leur fonctionnement. Autant dire que ce système ajoute une contrainte importante pour les automobilistes n’ayant pas toujours de prise sous la main, un inconvénient à ajouter à l’autonomie de seulement 150 km.

Disparaissant progressivement du catalogue, la Citroën e-Méhari sera encore en vente tant que les derniers exemplaires en stock n’auront pas été achetés. Si votre rêve le plus intime et le plus fou est d’en prendre un jour le volant, c’est le moment ! Jetez-vous donc sur l’occasion, en attendant l’arrivée d’autres modèles électriques dans la gamme du constructeur. Vous hésitez encore ? Dites-vous que vous aurez dans votre garage un futur collector, avec lequel vous pourrez un jour impressionner vos petits-enfants. On dit que pour réussir, il faut être audacieux et voir sur le long-terme… alors lancez-vous !

Retrouvez nos derniers articles sur Citroën :

Future Citroën C3 restylée (2020) : résister aux nouvelles Clio et 208

Citroën : deux concepts inédits pour son centenaire

Conservatoire Citroën : 15 modèles insolites à découvrir

Go to Source
Author: Marie Lizak

Vous aussi profiter de l’injection de vapeur froide d’eau a l’admission d’air

Cliquez sur l’image

Combustor sas

À propos de l’auteur

admin administrator

    Refonte Boutique jusqu'au 28/02/2020Aucune commande ne sera honoré ! Ignorer