Chicago Blé, maïs et soja avancent, soutenus par la Russie et la Chine

Paradmin

Chicago Blé, maïs et soja avancent, soutenus par la Russie et la Chine

« De nombreuses informations circulent en ce moment parmi les courtiers ; rien de vraiment officiel, mais (c’est) suffisant pour tirer les prix vers le haut », a commenté Bill Nelson chez Doane Advisory Services. Concernant le blé, le spécialiste cite de nouvelles rumeurs sur une potentielle baisse des exportations de la Russie, en raison d’une récolte moins abondante qu’anticipé dans le pays, une information qui revient comme un serpent de mer depuis plusieurs semaines. Cette éventuelle baisse des exportations russes, relayée également par l’agence Bloomberg, favoriserait les ventes américaines de blé, ce qui a donc tendance à faire monter le cours américain. Cependant, préviennent les analystes de CHS Hedging, « ces rumeurs ne se sont pas vérifiées jusqu’à présent ».

Les cours du soja et du maïs ont quant à eux été soutenus jeudi par des rumeurs faisant état de nouveaux achats jeudi de produits agricoles américains par Pékin, en pleine guerre commerciale entre les deux pays. « Nous ne disposons pas de données officielles permettant de l’étayer, en raison du « shutdown » (blocage budgétaire, NDLR), mais l’activité dans les ports, d’où partent les marchandises, semblent indiquer qu’il y a du mouvement », a affirmé Bill. Nelson. La fermeture partielle des administrations fédérales américaines depuis presque quatre semaines empêchait les investisseurs d’obtenir des informations précises sur les achats chinois de soja et de maïs aux États-Unis, des données diffusées traditionnellement par le Département américain de l’agriculture (USDA). Les rapports du ministère sur les ventes hebdomadaires à l’étranger, publiés chaque jeudi, restaient ainsi muets depuis la fin décembre. « Cela devient insupportable car les données économiques sont le poumon de notre travail sur les marchés », a affirmé Bill Nelson. Les informations du Wall Street Journal sur une potentielle baisse des tarifs douaniers imposés à la Chine ont quant à elles eu peu d’effet sur les cours car ils sont arrivés juste après la clôture des marchés agricoles.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mars, contrat le plus échangé, a fini jeudi à 3,8000 dollars contre 3,7400 dollars à la précédente clôture. Le boisseau de blé pour mars, également le plus actif, a terminé à 5,1775 dollars contre 5,1250 dollars mercredi. Le boisseau de soja pour mars, le contrat le plus échangé, a terminé à 9,0775 dollars contre 8,9450 dollars la veille.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr

© Tous droits de reproduction réservés – Contactez Terre-net

Go to Source
Author:

Vous aussi profiter de l’injection de vapeur froide d’eau a l’admission d’air

Cliquez sur l’image

Combustor sas

À propos de l’auteur

admin administrator

    Vous devez être connecté(e) pour laisser un commentaire.

    Refonte Boutique jusqu'au 28/02/2020Aucune commande ne sera honoré ! Ignorer