Certificats d’économies d’énergie : 18 programmes soutenus par le gouvernement

Paradmin

Certificats d’économies d’énergie : 18 programmes soutenus par le gouvernement

Dès septembre 2016, un important travail de concertation avait été mené avec les différents acteurs de la transition énergétique en vue de la quatrième période du dispositif CEE, prévue entre 2018 et 2020. S’inscrivant dans le cadre de la loi de transition énergétique pour la croissance verte, cette nouvelle étape apporte avec elle son lot d’objectifs ambitieux, inscrits au Journal officiel du 3 mai 2017.

Entre autres, 1 600 TWh cumac d’énergie devront être économisés de 2018 à 2020. Les modalités du dispositif ont également évolué, de sorte que les relations entre entreprises obligées et délégataires soient davantage sécurisées.

Près de 200 millions d’euros investis dans des programmes inédits

Afin de contribuer à ces objectifs, François de Rugy avait lancé deux appels à programmes de certificats d’économies d’énergie en avril 2018. Le 20 novembre dernier, le ministre de la Transition écologique et solidaire avait ainsi annoncé les 10 premiers lauréats, qui bénéficieront d’un investissement de 82 millions d’euros.

Ce 18 janvier, 18 nouveaux programmes d’économies d’énergie ont été distingués par le ministre d’État. Cette fois, plus de 100 millions d’euros seront investis par le gouvernement afin de mener ces initiatives à bien.

« Les projets ont été reçus en deux vagues, au 15 juillet et au 1er octobre 2018. Ils ont été sélectionnés en fonction de leur degré de maturité, de leur périmètre et de leur efficience », détaille le ministère de la Transition écologique et solidaire.

Massifier la rénovation énergétique avant tout

En outre, les programmes porteront sur une multitude de thématiques, parmi lesquelles l’éducation aux économies d’énergie auprès des publics scolaires, le développement du covoiturage ou encore la formation des acteurs de la chaîne logistique du froid.

Surtout, la rénovation énergétique sera au cœur de ces 18 programmes, qui porteront notamment sur le développement d’innovations techniques au service de la réhabilitation du bâti, la formation des acteurs du secteur bancaire aux enjeux de la rénovation, et la mise en œuvre de plusieurs expérimentations sur l’ensemble du territoire.

« Depuis son lancement en 2006, le dispositif a notamment permis d’économiser 1 700 TWhc validés par le Pôle national CEE, soit l’équivalent de la consommation énergétique résidentielle de 17 millions de Français pendant 15 ans », souligne le ministère. « Avec des objectifs doublés, le dispositif mobilisera plus de 6 milliards d’euros sur la période 2018-2020, pour réaliser des actions d’économies d’énergie. »

F.C
Photo de Une : ©Adobe Stock

Go to Source
Author:

Vous aussi profiter de l’injection de vapeur froide d’eau a l’admission d’air

Cliquez sur l’image

Combustor sas

À propos de l’auteur

admin administrator

    Vous devez être connecté(e) pour laisser un commentaire.

    Refonte Boutique jusqu'au 28/02/2020Aucune commande ne sera honoré ! Ignorer