Bridgestone met la main sur TomTom Telematics

Paradmin

Bridgestone met la main sur TomTom Telematics

Economie

Le japonais Bridgestone vient d’annoncer le rachat des activités télématiques du groupe néerlandais TomTom pour un montant de 910 millions d’euros, dont 750 millions seront distribués aux actionnaires de TomTom via un remboursement de capital, combiné à un regroupement d’actions. TomTom Telematics et ses 670 employés devraient ainsi passer dans le giron de Bridgestone EMEA, filiale européenne de l’équipementier nippon. 

Bridgestone se renforce dans la Data

Avec sa solution de gestion de flotte Webfleet, TomTom Telematics est le premier fournisseur de services de télématique en Europe. Au niveau mondial, les produits TomTom Telematics équipent plus de 861 000 véhicules. 

« Nous avons trouvé notre partenaire idéal dans TomTom Telematics, a déclaré Paolo Ferrari, Pdg de Bridgestone EMEA et vice-président exécutif du groupe Bridgestone. Les atouts et les capacités complémentaires de nos sociétés créeront une centrale de solutions de flotte et renforceront davantage la branche des technologies numériques de Bridgestone. Nous sommes maintenant bien positionnés pour améliorer notre activité de pneumatiques principale, accélérer nos activités axées sur les données, élargir notre clientèle de parcs et saisir les opportunités rentables et en forte croissance du secteur de la mobilité automobile. Notre intention est donc de promouvoir et de développer l’entreprise et d’appuyer ses projets actuels »

« Nous sommes impatients d’accélérer notre ambitieux plan de croissance et de saisir de nouvelles opportunités au sein de Bridgestone, indique pour sa part Thomas Schmidt, directeur général de TomTom Telematics. Entre-temps, nous nous attendons à ce que la transition se déroule sans heurts, sans interruption pour nos clients, nos fournisseurs et nos employés ».

Virage stratégique pour TomTom

En se séparant de la plus petite de ses trois divisions (environ 20 % de son chiffre d’affaires), le groupe TomTom entend se concentrer sur son cœur de métier : le développement de cartographies, de logiciels de navigation et de services d’information en temps réel sur le trafic. Avec l’objectif de devenir un acteur majeur des futurs systèmes de conduite autonome. La plus importante division de TomTom reste les GPS, mais son chiffre d’affaires est en chute de 22 % en 2018. L’entreprise devrait donc tout miser sur sa division Automotive & Enterprise, en croissance de 8 % en 2018. Celle-ci fournit notamment des cartographies en 3D pour les systèmes de cruise control prédictifs utilisés par tous les  constructeurs de poids lourds.

« Après un examen approfondi des options stratégiques, nous avons déterminé que la vente de TomTom Telematics à Bridgestone était dans le meilleur intérêt de cette division et de notre cœur de métier dans le secteur de la technologie de localisation », affirme Harold Goddijn, PDG de TomTom. « Nous continuerons d’investir dans notre système de création de cartes innovant, permettant des mises à jour plus rapides des cartes tout en réduisant les coûts opérationnels, ouvrant ainsi la voie à la conduite autonome ».

Go to Source
Author: Marc De Sousa

Vous aussi profiter de l’injection de vapeur froide d’eau a l’admission d’air

Cliquez sur l’image

Combustor sas

À propos de l’auteur

admin administrator

    Vous devez être connecté(e) pour laisser un commentaire.

    Refonte Boutique jusqu'au 28/02/2020Aucune commande ne sera honoré ! Ignorer