BMW Série 7 restylée (2019) : gigantisme germanique

Paradmin

BMW Série 7 restylée (2019) : gigantisme germanique

Après quelques fuites sur le net, la BMW Série 7 restylée se dévoile enfin, avec un nouveau design et un catalogue de motorisations enrichi. Lancée en mars prochain, elle aura la lourde tâche de rivaliser avec la future Mercedes Classe S.

BMW avait tenté de garder le secret, mais quelques fuites sur le net auront eu raison de la surprise que nous a réservé le constructeur avec sa nouvelle Série 7. Toutefois, si quelques images avaient d’ores et déjà fait leur apparition sur la toile, à quelques jours de sa présentation officielle, il aura fallu attendre ce 16 janvier pour connaître l’ensemble des informations relatives à cette nouvelle mouture, qui chasse toujours sur les terres de l’Audi A8. Ce n’est pas tout, puisqu’elle aura également pour rôle de concurrencer la future Mercedes Classe S, qui arrivera quant à elle sur le marché dans le courant de l’année 2020.

Avec une calandre inspirée du concept BMW X7 iPerformance et reprise de la version de série dévoilée il y a quelques mois, cette nouvelle Série 7 adopte un style, certes controversé, mais qui a le mérite d’interpeller. Si l’ensemble est déroutant, on apprécie l’audace des designers, qui ont donné à la berline l’une des plus grandes calandres de la gamme, voire même du marché. Si cette nouveauté stylistique peut éclipser les autres traits de cette version restylée, on remarque également des optiques retravaillées de manière plus subtile, ainsi qu’un bouclier redessiné avec de nouvelles prises d’air. De son côté, l’arrière évolue plus discrètement, avec des feux plus étirés, désormais reliés par une fine bande lumineuse.

Petite montée en gamme à l’intérieur

Si les changements sont moins perçeptibles à l’intérieur, ils sont toutefois bel et bien là, apportant une ambiance plus haut de gamme encore. Notons par exemple l’arrivée de nouvelles selleries en cuir Nappa, ainsi que de nouveaux inserts en bois et en verre. Le volant a quant à lui été légèrement redessiné, tandis que l’emplacement du chargeur à induction a été très légèrement déplacé. Le confort a été globalement amélioré, avec une isolation acoustique revue et optimisée, notamment au niveau des ailes, des montants de portes et des fenêtres.

Le poste de conduite demeure néanmoins assez proche de la précédente version, avec l’écran tactile de 10,25 pouces toujours positionné sur la planche de bord. Associé à un combiné numérique de 12,3 pouces, le système d’info-divertissement BMW Operating System 7.0 est quant à lui livré de série. Nous retrouvons également le système BMW Intelligent Personnal Assistant, permettant de profiter de plusieurs programmes incluant massages, air conditionné ou encore ambiance lumineuse. Enfin, la berline inclut également Microsoft Office ainsi que Skype, une option qui devrait notamment séduire les entreprises.

Un choix de sept motorisations au lancement 

Si cette nouvelle BMW Série 7 reprend la grande majorité des motorisations déjà présente sur la précédente version, la gamme s’enrichit toutefois de quelques nouveautés. Au total, ce sont pas moins de sept variantes qui seront proposées, soit quatre essence et trois diesel, toutes disponibles dès le lancement de la berline. Les puristes seront ravis de découvrir un V8 ainsi qu’un V12 coiffants la gamme, dont les puissances s’échelonnent entre 260 et 585 chevaux pour la version M760Li xDrive. Une version hybride 745Le sera également proposée, alliant un six-cylindres en ligne essence à un bloc électrique, revendiquant quelque 286 chevaux, également déclinée en version xDrive. L’ensemble de ces motorisations sont associées à la transmission Steptronic à huit rapports de série.

Attendue dans le courant du mois de mars, la berline haut de gamme n’a pas encore annoncé ses tarifs, mais ceux-ci devraient sans aucun doute dépasser les 85.450 € de l’actuelle version.

Retrouvez nos derniers articles sur BMW :

Vers le retour d’une supercar chez BMW ?

Futur BMW X8 (2021) : il veut la peau de l’Urus

Future BMW M3 (2019) : 471 ch et 4 roues motrices ?

Go to Source
Author: Marie Lizak

Vous aussi profiter de l’injection de vapeur froide d’eau a l’admission d’air

Cliquez sur l’image

Combustor sas

À propos de l’auteur

admin administrator

    Refonte Boutique jusqu'au 28/02/2020Aucune commande ne sera honoré ! Ignorer