Affaire Carlos Ghosn : le PDG démissionne, son remplaçant nommé

Paradmin

Affaire Carlos Ghosn : le PDG démissionne, son remplaçant nommé

Plus de deux mois après son arrestation, Carlos Ghosn vient officiellement de démissionner de son poste à la tête de Renault. L’actuel patron de Michelin, Jean-Dominique Senard le remplace désormais, aux côtés de Thierry Bolloré.

C’est officiel : Carlos Ghosn n’est plus PDG de Renault. Après plus de 13 ans passés à la tête du constructeur au losange, l’homme d’affaires vient officiellement de démissionner, alors qu’il reste détenu depuis plus de deux mois au sein de la prison de Tokyo. Une page se tourne donc pour la marque et l’Alliance Renault-Nissan, qui perd son patron et celui qui a su la redresser au fil des années. C’est en effet cette nuit que le magnat déchu de l’automobile a annoncé sa décision, aussitôt confirmée par Bruno Le Maire, ministre de l’économie et des finances.

Celui-ci a en effet annoncé que l’administrateur référent de Renault, Philippe Lagayette a reçu la lettre de démission de Carlos Ghosn ce matin au siège de Renault. Il s’agit, selon une source proche du dossier, d’une manière pour l’ancien PDG de clore en quelque sorte cette affaire, dans laquelle il a déjà été mis en examen pour dissimulation de revenu et abus de confiance. Toutefois, si cette annonce devrait lui permettre de profiter d’un peu de répit, la question se pose désormais autour de ses indemnités de départ. Et pour cause, celles-ci devraient être particulièrement élevées, ce qui ne devrait pas manquer de créer un nouveau scandale, surtout lorsque l’on sait que les diverses fraudes de l’homme d’affaires se chiffrent à plusieurs millions d’euros.

Le patron de Michelin pour remplacer Carlos Ghosn

Alors que plusieurs noms étaient évoqués il y a quelques jours au sujet du remplacement de Carlos Ghosn, c’est finalement Jean-Dominique Senard qui a été choisi par le conseil d’administration. L’actuel PDG de Michelin prend donc la tête de Renault, aux côtés de Thierry Bolloré, assurant actuellement l’intérim du milliardaire durant son incarcération. Le nouveau patron du losange prendra donc ses fonctions en tant que président du conseil d’administration, tout en conservant son poste chez l’équipementier jusqu’à la fin de son mandat, en mai prochain. Il aura notamment la lourde tâche de renouer le dialogue avec Nissan, alors que les relations entre les deux constructeurs ne sont pas franchement au beau fixe depuis l’arrestation de Carlos Ghosn.

De son côté, la firme nippone n’a d’ailleurs toujours pas trouvé de nouveau dirigeant, alors que l’actuel directeur général, Hiroto Saikawa avait refusé de mettre en place une assemblée générale. Nissan semblait jusqu’alors attendre que Renault fasse un premier pas en nommant un nouveau patron, qui devrait sans doute avoir son mot à dire dans le choix du constructeur japonais. Il faudra donc patienter avant de connaître le nom du nouveau PDG, puisque pour l’heure, aucune information sur d’éventuelles candidatures n’ont filtrées.

Retrouvez nos derniers articles sur l’affaire Carlos Ghosn :

Carlos Ghosn : qui sont ses potentiels remplaçants chez Renault ?

Affaire Carlos Ghosn : Renault cherche son nouveau patron

Affaire Carlos Ghosn : Nissan dément la théorie du complot

Go to Source
Author: Marie Lizak

Vous aussi profiter de l’injection de vapeur froide d’eau a l’admission d’air

Cliquez sur l’image

Combustor sas

À propos de l’auteur

admin administrator

    Refonte Boutique jusqu'au 28/02/2020Aucune commande ne sera honoré ! Ignorer