60 ans de la Mini : nos dix modèles coup de coeur

Paradmin

60 ans de la Mini : nos dix modèles coup de coeur

Il y a 60 ans naissait la Mini, qui s’est par la suite déclinée en de nombreuses versions et autres séries spéciales ou limitées. Découvrez nos dix coups de cœur à travers notre diaporama !

C’était en 1959. L’ingénieur grec Sir Alec Issigonis concoit une petite voiture toute carrée, sous l’impulsion de Sir Leonard Lord, dirigeant de la British Motor Corporation. Créée sous le nom de code ADO15 et inspirée de la conception « tout à l’avant » de Citroën, la Mini naissait, apportait un vrai petit vent de révolution. Et pour cause, avec son moteur en position transversale, sa boîte et son carter partageant la même huile ainsi que ses petites roues de 10 pouces, la Britannique était alors unique sur le marché.

Dès 1961, John Cooper fait le pari d’offrir à la petite anglaise une version plus sportive, en apportant quelques modifications à son moteur, portant la cylindrée à 997 cm3 et faisant grimper la puissance de 34 à 55 chevaux. Le succès fut presque immédiat, notamment en compétition avec plusieurs victoires au Monte-Carlo, et sans surprise, la BMC demanda à John Cooper de faire une fois de plus évoluer la citadine. C’est ainsi que naquit la Cooper S, forte de 70 chevaux pour une cylindrée de 1.071 cm3, avec à la clé, la célèbre victoire de 1964 au Monte-Carlo, contre toute attente.

De nombreuses déclinaisons

En plus de ces versions, plutôt destinées à la compétition, bien qu’actuellement très recherchées par les collectionneurs, de nombreuses séries spéciales furent lancées sur la Mini, afin de séduire une clientèle majoritairement féminine. Parmi elles, notons la très célèbre British Open, qui se distingue par une carrosserie vert foncé ainsi qu’un toit ouvrant, encore très présente dans les rues parisiennes. Autre série spéciale plus sportive, la Cooper S Final Edition, lancée en 2000, quelques mois avant l’arrivée de la nouvelle génération de Mini par BMW. Plus récemment, c’est la Mini JCW GP qui a marqué les esprits lors de sa présentation en 2012, notamment grâce à son style un brin tape-à-l’œil.

D’autres versions ont également vu le jour au cours de la vie de la Mini, avec notamment la 1275 GT, visant à remplacer la Cooper S tout en gagnant en rentabilité, même si son succès fut plus long à obtenir. De l’autre côté des Alpes, c’est la jeune entreprise Innocenti qui participa à la longue histoire de la petite anglaise, en créant sa propre version de la Minor 850. Enfin, la Mini Moke fut également un modèle important dans l’évolution de la citadine, puisqu’aujourd’hui encore, plusieurs entreprises la commercialisent avec une motorisation électrique.

Découvrez nos derniers diaporamas :

Le vrai prix moyen des voitures en France

Les voitures oubliées de la saga James Bond

Les voitures les plus volées en France – CLASSEMENT 2018-2019

Go to Source
Author: Marie Lizak

Vous aussi profiter de l’injection de vapeur froide d’eau a l’admission d’air

Cliquez sur l’image

Combustor sas

À propos de l’auteur

admin administrator

    Refonte Boutique jusqu'au 28/02/2020Aucune commande ne sera honoré ! Ignorer